Lire l’étiquette énergétique d’un appareil électroménager

L’étiquette d’énergie présente plusieurs informations importantes à propos d’un appareil électroménager. C’est donc important de savoir la lire et utiliser les informations qu’elle présente pour faire le bon choix.

Qu’est-ce que l’étiquette énergie d’un appareil électroménager

L’étiquette énergétique est similaire à une petite affiche qui résume les caractéristiques principales de l’appareil, en particulier celles reliées à la consommation d’énergie. Elle a été créée en 1922 par la Commission européenne et s’utilise depuis sur un grand nombre d’équipements dédiés à la maison. On la retrouve sur les appareils de froid, le lave-linge/sèche-linge électrique, le lave-vaisselle, les appareils de stockage du vin (cave ou frigo), les fours et les hottes de cuisine. On la retrouve aussi sur les chaudières, boilers, pompes à chaleur, climatiseurs, ampoules, lampes, aspirateurs et téléviseurs. L’étiquette énergie est en effet obligatoire sur tous ces appareils de l’électroménager. Elle a connu de nombreuses évolutions depuis son apparition et comporte des informations plus ou moins différentes selon le type de l’appareil. Pour les lave-linge et lave-vaisselle par exemple, la consommation d’eau est également importante.

La classe énergétique d’un appareil électroménager

La classe énergétique est l’information principale que présente l’étiquette énergie. Plus une classe énergétique est élevée, plus l’appareil est efficace énergétiquement. Les classes vont de A+++ à F en principe, mais ce n’est pas le cas pour tous les appareils. Ainsi, pour beaucoup d’appareils comme les frigos de vin, les aspirateurs et les téléviseurs, les classes énergétiques vont de A+++ à D. Pour les réfrigérateurs, les lave-vaisselle et les lave-linge, la vente des appareils en-dessous de la classe A+ n’est plus permise depuis 2013. Notons aussi que la différence de consommation entre deux classes successives varie selon le type de l’appareil. On compte par exemple un différentiel de consommation électrique de 20% pour les réfrigérateurs, et de 10% pour un lave-linge ou un lave-vaisselle. Un congélateur de classe A+++ consommera donc 20% de moins qu’un congélateur A++, alors qu’un lave-linge A+++ consommera 10% de moins qu’un lave-linge A++. On compare évidemment des appareils de la même capacité. Pour la même classe énergétique, un appareil avec une capacité plus grande consommera bien plus.

Les autres informations de l’étiquette énergie

L’étiquette énergie présente bien plus d’informations que la consommation d’énergie (exprimée en watts) et la classe énergétique. Ces informations varient plus ou moins selon le type d’appareil. Pour un réfrigérateur par exemple, on retrouve la capacité en litres pour tous les compartiments de stockage, la capacité du compartiment de congélation et le niveau de bruit en décibels. Pour un lave-linge, on retrouve la consommation d’eau en litres par année, la capacité de linge, la classe d’efficacité d’essorage (de A à G), le niveau de bruit pendant le lavage et pendant l’essorage.  Pour un lave-vaisselle, on retrouve en plus la classe d’efficacité de séchage et la capacité en nombre de couverts.

Bien lire l’étiquette énergétique est important pour bien choisir un appareil électroménager, mais n’est pas suffisant. Il faut prendre en compte les conditions réelles d’utilisation qui diffèrent de ceux lors du test de l’appareil.

Vous aimez alors partagez